Définition de l’ostéopathie

« L’art de la thérapeutique manuelle est ancien : je tiens en haute estime ceux qui génération après génération, me succéderont, et dont tous les travaux contribueront au développement de l’Art manuel de guérir. »   Hippocrate

 

L’ostéopathie, un art ancien

Basée sur la capacité du corps à s’auto-équilibrer (voire s’auto-guérir), l’ostéopathie est une méthode de soins fondée en 1874 (par Andrew Taylor Still, médecin américain), qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain.


S’appuyant sur sa connaissance approfondie du fonctionnement du corps humain (des interactions anatomiques et physiologiques entre chacun de ses systèmes), cette thérapie manuelle -originale et naturelle- a pour but de conserver ou de restaurer la mobilité des systèmes musculo-squelettique et myo-fascial, et donc de soulager de nombreux troubles fonctionnels (la perte de mobilité des articulations ou de certains tissus comme les muscles, les ligaments, ou encore les viscères pouvant provoquer un déséquilibre -localement et/ou à distance- de l’état de santé).


L’ostéopathie, une science holistique

L’ostéopathie prend en charge la personne dans sa globalité : en effet, des traumatismes (physiques ou émotionnels), même anciens (voire passés inaperçus), sont susceptibles de provoquer des séquelles douloureuses par adaptation de l’organisme, même plusieurs années après ces événements. Art diagnostic et thérapeutique, elle consiste donc à examiner et à traiter globalement un patient au lieu de traiter seulement sa plainte, ainsi qu’à tenter de conserver la santé de l’individu ; mais l’ostéopathie ne remplace en aucun cas votre médecin généraliste ou votre kinésithérapeute (par exemples): il ne traite uniquement que les troubles fonctionnels (en les soulageant ou en prévenant leur apparition), et non pas les maladies (atteintes de la structure anatomique même de l’organisme) ni les troubles relevant de rééducation en kinésithérapie.

« On ne soigne pas des maladies mais des malades ! »   Dominique Giniaux


L’ostéopathie ne se veut en aucun cas une profession indépendante : elle prend tous ses effets et son intérêt lorsqu’elle s’articule en lien avec différents professionnels de santé, que ce soit pour affiner un diagnostic à l’aide d’examens complémentaires, pour traiter une atteinte pathologique ou pour traiter l’origine du problème quand celle-ci dépasse le ressort de l’ostéopathie (un défaut de mobilité simple).


La consultation ostéopathique, forte de son examen minutieux et complet, a donc pour but d’identifier et de traiter les structures de votre organisme qui peuvent hypothétiquement altérer une/des fonction(s) de votre corps (en lien local, ou à distance).

En trouvant et en ré-harmonisant l’ensemble des structures perturbées du corps causant la plainte fonctionnelle (et non uniquement les conséquences de ce schéma), l’ostéopathie a un double objectif curatif et préventif à tous les âges de la vie.

 

« Le devoir du praticien n’est pas de guérir le malade mais d’ajuster une partie ou l’ensemble du système afin que les fleuves de la vie puissent s’écouler et irriguer les champs desséchés. »   Andrew Taylor Still

Révision des agréments d’écoles ostéopathiques françaises le 8 juillet 2015



The following two tabs change content below.
Cabinet d'ostéopathie à Paris 13 - Olympiades (L14) /// Diplômé de l’Institut Dauphine d’Ostéopathie (IDO) - Paris V, diplômé d’un master d’anatomie à la faculté de médecine Paris V Descartes, et enseignant au Centre Ostéopathique des Halles (où il encadre des étudiants ostéopathes de la troisième à la cinquième année d’études dans leur pratique clinique), il exerce l’ostéopathie exclusive au cabinet paramédical Olympiades, à 1 min du métro Olympiades à Paris (M14). /// Il vous accueille sur rendez-vous du lundi au samedi, n'hésitez pas à prendre rendez-vous directement en ligne dans l'onglet "Contact". /// Contact au 07 83 53 61 66 ou sur nicolasblaise@osteoparis.fr